Alors qu’un rapport parlementaire demande “expressément l’autorisation de la culture et de l’utilisation de toutes les parties de la plante de chanvre”, une décision du tribunal de Grasse ce 11 février marque une avancée dans la vente du cannabis “bien-être” dit le CBD. Le point avec Maître Véronica Vecchioni avocate au barreau de Nice.